Malgré l'arrêt des activités sportives (championnat et coupe CAF) d'où il est engagé avec le club de Matam (Horoya AC), le fils intègre de Fria Abou Mangue Camara arrière droit local est humaniste. L'ancien étudiant de l'Université Général Lansana Conté de Sonfonia a fait encore parler de sa générosité.

 

 

Fondateur d'un orphelinat en haute banlieue de Conakry, Abou Mangué est sur tous les fronts pour le bien et mieux-être de ses fils. Le chevronné arrière droit vient de s'acquitter de son droit parental. Outre des désinfectants et des lots de nourritures aux orphelinats.

 

À rappeler que, depuis 2011 lorsqu'il était dans l'équipe réserve du club il était dans l'humanisme. Bon courage au jeune défenseur guinéen.

 

 

Mohamed Max Camara

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris