La chanteuse de la musique pastorale, célèbre de Guinée fait partie des artistes qui ne figurent pas parmi la liste des anciennes gloires qui reçoivent des indemnités auprès des autorités du pays. Faute de moins, Binta Laly Sow qui a su bercer le cœur des mélomanes depuis l'indépendance à nos jours, s'est presque livrée à la mendicité. C'est dans cette optique de ne pas laisser cette diva, légende finir dans cette misère que le blogueur guinéen Alimou Sow et Abdoulaye Sadio ont lancer un projet humanitaire en faveur de Binta Laly Sow, avec le hastag #Untoitpourbinta.

 

 

« En dépit de sa très longue carrière et sa contribution inestimable au rayonnement de la musique traditionnelle guinéenne, cette vedette vit aujourd’hui dans le dénuement presque total : elle ne possède ni de maison propre, ni même des moyens de déplacement. A plus de 75 ans, elle chante encore dans les cabarets et lors des cérémonies de mariage pour vivre et faire vivre un entourage nombreux qui profite de sa générosité sans limites. »

 

« Même si Binta Laly envisageait de prendre sa retraite pour se reposer, elle ne le pourrait pas faute de ressources nécessaires pour assurer sa subsistance et celle de ses proches (essentiellement de jeunes filles/ femmes « données » ou « confiées », elle-même n’ayant pas d’enfants biologiques). »

 

« Elle a encore sa santé pour se déplacer et chanter, Dieu Soit Loué, mais si rien n’est fait, Binta Laly Sow court le risque de finir ses jours dans la misère comme nombre d’artistes guinéens qui ont contribué à la culture de notre pays. »

 

« Sensibles à cette situation déplorable et pour lui éviter une telle issue, Alimou Sow et Abdoulaye Sadio Diallo ont décidé de lancer un projet humanitaire en faveur de Binta Laly Sow afin de l’aider à trouver un toit et une source de revenus durables pour vivre dignement »

 

 

Pour les initiateurs, le projet consistera à créer une source de revenus durables pour Binta Laly Sow afin de lui permettre de prendre éventuellement sa retraite et de vivre dignement. Et cela passera par un mini-album spécial de cinq titres (dont trois nouveaux et deux remixés), qui sera vendu à un « prix humanitaire » dans la ligne du projet. Un concert dédicace ou un dîner-gala seront organisés avec l’artiste pour vendre l’album et remercier les contributeurs.

 

Dans ce projet humanitaire, ces porteurs comptent récolter la bagatelle de 300 millions de francs, afin de réaliser leur projet en faveur l'artiste Binta Laly Sow. Et tous sur le hastag "Un toit pour Binta, afin de sauver une légende.

 

 

 

Moudias

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris