MISS GUINEE - Le ministère des sports de la culture et du patrimoine historique (MSCPH) a finalement levé la suspension de l’organisation des concours de beauté à dimension nationale. La levée de cette suspension a permis aux cadres du MSCPH de faire une recomposition du Comité Miss Guinée (COMIGUI).

 

Certaines têtes ont sauté suite à la recomposition du COMIGUI. Le ministère a trouvé nécessaire d’écarter certaines personnes comme N'fanly Fofana alias Saint Kauphy et Ibrahim C, après aussi l’exclusion de Jean Ello.

 

 

Contacté, le secrétaire général du MSCPH, Isto Keira a donné les raisons du départ de Saint Kauphy et Ibrahim C. « le ministère est libre de choisir qui il veut. On a laissé Saint Kauphy avec son événement ‘’Miss Börö’’. Et le ministère va l’appuyer aussi dans ça. Ibrahim C, lui aussi, il a son événement à part. On a laissé chacun dans son domaine. » Explique Isto Keira.

 

Le secrétaire général du MSCPH a aussi précisé que cette fois-ci COMIGUI a deux signataires qui sont: la présidente, Johanna Barry et le vice-président, Malick Kébé. Et les comptes rendus financiers et techniques se feront au ministère après chaque événement.

 

 

À rappeler que Saint Kauphy et Ibrahim C sont les membres fondateurs du comité Miss Guinée avec Johanna Barry. Mais Ibrahima C s’est retiré de cette organisation suite aux irrégularités. Saint Kauphy quant à lui, a créé la fronde pour s’opposer à l’équipe de la présidente. Un bras de fer qui est resté des années sans solution.

 

De tout ce qui précède, force est de retenir que Johanna Barry est la seule rescapée de l’ancien groupe qui continue avec la nouvelle équipe du ministère.

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris