Wonkhaï 2020

 

DOSSIER - Partie d’un mouvement il y a de cela neuf mois, le collectif Wonkhaî 2020 serait aujourd’hui en phase de disparition. Deux membres clés du groupe, Singleton et Djanii Alfa viennent de quitter le navire.

 

En juin 2017, naissait le mouvement Wonkhaî 2020 initiés par le reggaeman Takana Zion puis rejoint par Singleton, Djanii Alfa et Steeve One Loks sous le slogan « s’unir ou périr ». Les objectifs de ses différentes forces artistes étaient entre autres, de ‘’promouvoir une jeunesse guinéenne responsable’’.

 

Au début tout paraissait prometteur pour les membres. Le soutien de certains jeunes citoyens, qui a leur tour ont adhéré, a permis au mouvement, Takana, Djanii, Singleton et Steeve, de commencer à poser des actes sociaux dans certains quartiers de Conakry. Tel que des campagnes d’assainissements, de sensibilisation, des dons, etc. Quand soudainement ils subissent des troubles par les forces de l’ordre. Et cela entraîna l’incarcération du leader Takana Zion.

 

 

Malgré les hostilités, les membres de ce mouvement engagé étaient déterminés d’aller au bout de ses idées. Ils se lancent désormais dans l’organisation des concerts de sensibilisation. Comme dans la région de Boké où ils ont donné un concert de bienfaisance pour apporter la joie à la jeunesse après une période de tensions dans la localité puis plusieurs dons de charité aux personnes diminues.

 

Après un succès remarquable en Guinée, ils se font booker en Europe pour une série concerts dans différents pays, d’où ils ont fait leur première sortie au New Morning de Paris, puis en Allemagne... À partir de là, des soupçons de tourmente commencèrent à gangréner au sein du collectif.

 

Takana Zion laissant ses confrères, se lance à la conquête de la Jamaïque pour la réalisation du projet d’enregistrement de son prochain album international ‘’Black supremacy". Désormais à trois, Djanii, Singleton et Steeve, y compris le manager, Will Camara, poursuivent seuls l’aventure, jusqu’au plateau l’émission Couleurs tropicales de la RFI. Et là aussi c’est Singleton qui était l’absent.

 

 

 

Quelque temps après, le quotidien guinéen, Depecheguinee annonce une division au sein du mouvement occasionnée par des querelles intérieures qui seraient causées par le départ de Takana Zion. Une information dont Djanni Alfa a carrément démenti « Wonkhaï 2020 est créé pour être plus fort que les individualités et représentatif de la jeunesse guinéenne dans sa totalité, sans distinction ». Et ce dernier a même, dans son intervention rassuré aux publics guinéens de poursuivre le combat du mouvement ensemble une fois rentré au pays.

 

Et ce samedi 04 mars 2018, c’est le comble. À la grande surprise du public, c’est Singleton et Djanii Alfa qui annoncent simultanément sur les réseaux sociaux leurs démissions du mouvement, pour presque le même raisons, « la traîtrise ». Un comportement inattendu qui intervient juste après le lancement d’un clip de qualité, ‘’Gbin gbin" que Takana à réaliser en Jamaïque pendant son séjour. Est-ce l’une raisons ? Nous le saurons plus tard.

 

 

Maintenant que ces deux membres influents, Singleton et Djanii quittent le mouvement, et que Steeve n’est qu’un simple instrument, qui serait alors le traitre dans tout ça? Est-ce le seul Takana Zion ? Et si ce n’est le cas, quelles sont les raisons de ce démantèlement soudain?

 

C’est à toutes ces questions, que nous asseyons de comprendre dans les jours à venir.

 

Affaire à suivre...

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris