Le président Antonio Souaré, avait signé l’amnistie le mardi dans son discours au siège de la Fédération guinéenne de football, une décision officielle a été publiée tout en annulant la poursuite contre le précédent bureau exécutif de ladite institution géré en ce temps par Salif Camara Super V.

 

 

 

Super V, ancien président de la FEGUIFOOT épinglé dans cette affaire d’audit  qualifie cette décision d’Antonio Souaré de théâtre.

 

« Je parle de théâtre surtout par rapport au terme amnistie générale signée, employée par Antonio Souaré. Amnistie veut dire oublie, pardon, c’est un acte du législateur qui efface rétroactivement le caractère punissable des faits auxquels il s’applique. Selon le cas amnistie empêche, éteint l’action publique, annule la condamnation déjà prononcée ou mettre un terme à l’exécution de la peine. Vue ce qui précède, je ne me sens pas concerné par les propos vides de sens prononcés par Antonio Souaré concernant une prétendue amnistie dont il n’a ni qualité, ni compétence, ni pouvoir de donner. Mais comme c’est un imposteur de toujours cela ne surprend guère » déclare-t-il

 

L’ancien patron de la FEGUIFOT entre 2012-2016, indique avec instance qu’il ne se sent coupable de rien, c’est pourquoi il a dit ne pas être concerné par cet acte.

 

« Je ne suis ni fautif, ni coupable, ni condamné pour être amnistié même pour ce qui en est le pouvoir. Je ne suis qu’une victime de combine d’Antonio Souaré à travers son roman de fiction qu’il a appelé audit écrit par son copain Mort Cisse. Le dossier est pendant devant le TPI de Kaoum où Antonio a porté plainte et est en cours de jugement. Je précise bien que c’est Antonio Souaré qui a porté plainte contre moi et non la FIFA, ça c’est à la grossièreté de son mensonge qui est découvert. Il craint de se présenter à la justice au risque de se voir changer de statut de partie civile à celui d’inculper. Tous ces scénarios amnisties, levé de suspension sont de nature à en dormir les naïfs pour qu’il échappe à la rigueur de la justice qu’il a mise en mouvement. Moi je ne suis ni dupe, ni naïf désormais, il m’a eu une fois cela ne se répétera plus ».

 

Super V déterminé a plus d’un titre et souhaite que lumière soit faite

 

« Je peux vous garantir que la plainte dont Antonio est le seul auteur au TPI Kaloum ira à son terme, elle sera jugée et le peuple de Guinée qui a soif de connaître la vérité dans ce rocambolesque dossier sera en fin édifié. Cette fuite en avant d’Antonio sera stoppé tôt ou tard. Dites à Antonio d’aller répondre aux innombrables convocations devant le juge pour soutenir ses preuves dans ce cas à dormir debout qu’il a lui-même inventé. Antonio et compagnie ont sali mon honneur et ma dignité en m’accusant de détournement de milliards qui n’existe que dans leur imaginaire, c’est pourquoi je réclame justice avec force afin que les masques tombent pour que l’opinion nationale et internationale découvrent les tenants et les aboutissants de cet unième raie qu’ Antonio a vendu honnêtement dans son sinistre d’assassin froid. Qu’il vienne prouver devant la justice si moi Salif Camara j’ai pris seulement 1000GNF des avoir de la Fédération illicitement ».

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris