L’international guinéen de 22 ans, Momo Yansané, séjourne à Conakry depuis quelques jours maintenant. L’ancien joueur du Hafia FC en passant Fus de Rabat, de nos jours, évolue en FK Isloch Raion en Bélarussien.

 

 

Le natif de Fria qui a réalisé une saison XXL avec son club, en 28 matchs (11 buts inscrits), avant de rejoindre les sélections nationales guinéenne (U23) et Syli A. Ce lundi 20 janvier, l’attaquant guinéen a accordé une interview à quelques journalistes de place, tout en parlant de sa saison, mais aussi son rêve.

 

« Vous savez qu’un attaquant n’est jamais satisfait quelque soit le nombre de buts marqué, chez nous on dit souvent tant d’occasions tant de buts, c’est pourquoi, c’est l’objectif pour nous à atteindre. Pour certains, j’ai atteint l’objectif, mais pour moi, je ne l’ai pas encore atteint, raison pour laquelle je travaille et je continue toujours de travailler »

 

Sur sa précédente saison Momo précise, 

 

« En toute vérité ça n’a pas été facile pour moi, par ce que venir dans un nouveau club et s’imposer, être titulaire tous les matchs n’est pas facile surtout convaincre les supporters et le staff technique n’est pas du tout facile. C’était un plaisir pour moi d’évoluer dans ce championnat et aussi à être persévérant aller très loin. »

 

 

Comme tous autres joueurs, l’ancien attaquant du club de KPC rêve évolué dans l’un des meilleurs championnats d’Europe (Angleterre)

 

« Seul le travail paye, à un moment j’étais impatient, j’ai vécu des moments de galère, mais je n’ai pas lâché, j’ai toujours continué à travailler et je me suis dit il me faut réaliser mes rêves. Mes rêves, c’est quoi ? Jouer au haut niveau, en équipe nationale. Mon objectif n’est pas joué dans un club et aussi m’arrêter là, et mon but est de jouer le haut niveau. Bélarussie n’a pas un championnat aussi élevé comme dans certains pays de l’Europe. C’est l’Angleterre qui est mon rêve et mon choix et je rêve jouer dans ce championnat là. »

 

Pisté par plusieurs clubs en Europe, le jeune Momo Yansané nous fait comprendre que seul son agent est capable de résoudre la gestion administrative, mais compte rebondir en Grande Bretagne.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris