Reggae

 

Le reggae, musique popularisée dans le monde entier par son icône Bob Marley, a été inscrit ce jeudi 29 novembre sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Humanité par un comité spécialisé de l'Unesco réuni à Port-Louis, capitale de l'Île Maurice.

 

Le reggae, un instrument de prise de conscience

 

L'organisation a souligné "la contribution" de cette musique jamaïcaine à la prise de conscience internationale "sur les questions d'injustice, de résistance, d'amour et d'humanité".

 

 

 Le reggae rejoint donc une liste de plus de 400 traditions culturelles illustrant la diversité du patrimoine culturel immatériel de l'Humanité.

 

Une musique des opprimés

 

Le reggae, musique des opprimés, a émergé à la fin des années 1960. Elle est vite devenue populaire aux États-Unis et au Royaume-Uni, importée par les nombreux immigrés jamaïcains après la Seconde Guerre mondiale. Le reggae est également indissociable du rastafarisme, mouvement spirituel qui sacralise l'empereur éthiopien Haïlé Sélassié.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris