La nouvelle de Tomber. La chanteuse franco-malienne ‘’Rokia Traoré’’ incarcérée en France depuis le 10 mars vient de recouvrir sa liberté ce mercredi 25 mars. Après la pétition lancée sur internet pour exiger sa libération, elle avait entamé une grève de la faim pour dénoncer la violation de ses droits de mère et la partialité de la justice belge.

 

 

Selon la RFI, La cour d'appel de Paris a approuvé la remise de Rokia Traoré à la justice belge. Mais elle a décidé de la placer sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions de l'avocat général. Elle avait été arrêtée à Paris suite à un mandat d'arrêt international dont elle fait l'objet depuis fin 2019 pour « enlèvement, séquestration et prise d'otage ».

 

 

Son incarcération est due à un conflit autour de la garde de sa fille avec le père de celle-ci qui est de nationalité belge. Sa séquestration avait soulevé de nombreuses réactions, dont celle de Claudy Siar de RFI qui demandait sa libération et dernièrement celle Salif Keita.

 

Ablaye Bah

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris