Alors qu’il s’apprête à sortir son 5ème album intitulé ‘’Du bien’’ et composé de 12 titres sur le marché du disque, le fils prodige de Kampony, ‘’Petit Kandia’’ a accordé une interview à nos confrères de guineerealite dans lequel il s’est exprimé sur les sujets évoqués dans cet Opus et a lancé un appel à ses confrères artistes guinéens. 

 

 

Interrogés sur la nature des messages véhiculés dans son œuvre, l’artiste répond :           

 

« En fait, il y a un peu de tout dans l’album, c’est pour cela je t’ai dit que c’est l’actualité. Il y a de l’amour, des conseils et peut-être des titres engagés mais pas tellement engagés, juste conseiller les uns et les autres. »

 

A la question de savoir ce qu’il en pense de la musique actuelle qui a tendance à subir une mutation à la vitesse en grand V l’auteur du tube’N’Kanou (way-way-yo)’’ a vidé son sac avant de donner un conseil à ses confrères de l’arène musicale :   

 

« La musique avance bien mais le seul conseil que je donne à nous artistes guinéens, il ne faut pas remplacer la culture guinéenne, le fond sonore guinéen, il ne faut pas qu’on les oublie. Chaque pays a son identité musicale, nous avons nos instruments qui sont là, le balafon, la guitare, le Djémbé etc… Faut pas qu’on les laisse même s’il y a la tendance, il faut toujours travailler avec… »

 

Pour rappel, la présentation de cette production de Kampony est prévue pour les 27 et 28 décembre à Atlantic hôtel et au Palais du peuple à Conakry. Et petit Kandia invite le public à venir massivement accueillir son album et promet de faire venir des artistes étrangers pour la surprise de ses fans.

 

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris