Au lendemain du décret nommant Sonah Konaté à la du département de la culture et du patrimoine historique, le débat est tourné sur la nouvelle patronne du MCPH. Jusque-là, la nouvelle ministre était peu connue dans la gestion administrative guinéenne.

 

 

Contrairement à l'opérateur culturel Tidiane Soumah des maisons de productions TWM, plusieurs générations de la culture n'en sait plus sur le parcours de cette femme, c'est cas du rappeur Masta G, qui parle déjà d'une inconnue à la tête du ministère tutelle. Selon le présentateur du journal Rappé, le président devrait plutôt puiser dans le sérail, pour mettre au sein de ce département.

 

« Au lieu de Malick kébé, Isto Keira, Jeannot williams, Ansoumane Condé, Elie Kamano Bilia Bah,...On nous ramène l'incognito » a fait remarquer Masta G.

 

Plus loin, connu pour son franc parler, Beavogui rappelle que la “culture n'est pas la couture ". Comme pour dire, la nouvelle ministre a du pain sur la planche, car certaines réactions au lendemain de sa nomination ne jouent pas en sa faveur.

 

 

Quant à Sonah Konaté, dès lors, qu'elle étonne ceux qui prédisent déjà son avenir dans ce secteur en posant des actes palpables sur le terrain.

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris