Facebook a annoncé vendredi le lancement de « Facebook news », un nouveau fil d'actualités. Le but est de promouvoir un journalisme « de qualité » et limiter la propagation des fake news. Limité aux Etats-Unis pour l'instant, le dispositif compte s’étendre très prochainement dans d’autres pays.

 

 

« Il est clair que le travail que vous faites tous, dans la presse et le journalisme, est essentiel pour la démocratie »a assuré depuis New York Mark Zuckerberg, PDG du premier réseau social mondial, en présentant à New York ce nouveau dispositif actuellement en test auprès d'un sous-groupe d'utilisateurs américains.

 

« Les grands services Internet ont la responsabilité de s'associer aux organes de presse pour instaurer des modèles viables à long terme pour financer ce travail important », a-t-il ajouté.

 

Plus de 200 médias partenaires

 

Facebook News sera le fruit d'une sélection alimentée par une équipe de journalistes professionnels « indépendants », suivant des principes visibles par tous, combinée à des algorithmes de « personnalisation ». Il sera distinct du flux d'informations classique que reçoivent les utilisateurs de Facebook, et sur lequel on trouve nombre d'informations non issues de médias professionnels.

 

Ce nouveau flux inclura des articles de plus de 200 médias considérés comme sérieux et partenaires : le Wall Street Journal, le Washington Post, le New York Times, People, les chaînes ABC, CBS News ou Fox News, etc.

 

« Une diversité de vues est nécessaire pour que (Facebook News) soit une source d'informations digne de confiance », a justifié le patron de Facebook.

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris