Désiré Frédéric Ehui alias Meiway était l’invité d’Africa Radio ce jeudi. Lors de cet entretien le chanteur ivoirien expliquait les raisons qui l’ont motivé à baptiser son nouvel album « Légende ». Il a souligné que ceci est en rapport avec la mort de DJ Arafat, survenu le 12 aout suite à un accident de moto, à Abidjan.

 

 

Relayé par le site ivoirien Abidjan Show, le concepteur de Zoblazo dénonce. « Arafat est mort parce qu’on l’a voulu, sinon on l’allait le protéger… », Explique-t-il au micro de la Radio Africaine. Alors pour Meiway, il est temps qu’il s’autoproclame « légende » pour ne pas qu’on ait à le faire à sa mort. 

 

« Je suis une légende de la Musique Africaine. Je ne veux pas attende ma mort pour qu’on le dise, comme cela a été pour DJ Arafat »,

a précisé le chanteur à l’émission La grande Matinale en compagnie de Pheel Le Montagnard.

 

Tout en déplorant tout cet hommage glorieux mais hélas posthume fait au Fils de son défunt ingénieur de son Ange Didier (DJ Arafat). Il aurait été judicieux de le lui rendre de son vivant, à titre anthume.

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris