Annoncé du 19 au 24 janvier 2021, le coup d'envoi de la toute première expérience de l'évènement du Festival des Arts de la Forêt (FAF) qui aura lieu en Guinée-forestière a été officiellement donné ce mardi devant les autorités du gouvernement et locales de la place.

 

 

Sous le thème : "l’entrepreneuriat, solution au chômage et à l’immigration clandestine" pendant ces six (6) jours, les jeunes de cette localité vivront en live le "festival des arts de la Forêt" avec notamment, des panels et conférences, des expositions, de la gastronomie, des ateliers, mais aussi des spectacles scéniques.

 

« La région forestière étant un réservoir de potentialités artistiques et culturelles, s’est toujours faite craindre à cause d’énormes émeutes qui font de cette région, une zone de tension. C’est pour cette raison qu’on a jugé utile d’initier cette rencontre qui au-delà de sa facette récréative, nous aurons à discuter de beaucoup de choses profitables aux jeunes qui voudront bien de notre aide ». S’est expliqué Alice doré commissaire général de l'activité.

 

En ce qui concerne les autorités, le désormais ancien ministre Papa Koly Kourouma, a déclaré Ceci :

 

« Je remercie les initiateurs d’avoir réussi là où nous avions buté. Dès 2000, nous avions mis en place le festisud avec Mory Kante (paix à son âme) mais avec l’agression de nos frontières, cela a empêché le déroulement du programme du festisud. Je demande que votre programme s’inscrive dans la décentralisation de la promotion de l’art et de la culture...». A t'il dit entre autres.

 

Pour rappel, le FAF a pour objectif, la valorisation de la culture guinéenne mais aussi la sensibilisation des jeunes qui se lancent souvent dans l'immigration clandestine et encourager l’entrepreneuriat jeune.

 

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris