La rencontre cinématographique de Guinée a débuté le mercredi 8 octobre au musée national de Sandervaliah sise à Kaloum. Cette 4ème édition commence par la formation des photographes qui seront assistés par des experts étrangers. Lancé par la directrice générale Mariame Camara, le festival se déroulera du 8 au 13 novembre 2017.

 

 Ils sont plusieurs photographes à prendre part à cette première activité du festival des rencontres cinématographique de Guinée. Tous venant de l’union des photographes professionnels de Guinée, le président de ladite association, Cheik Abdoulaye Camara pendant l’ouverture de cet atelier de formation, a remercié les partenaires. Il a trouvé cette action nécessaire pour une mise à jour dans le cadre professionnel. « Cet espace d’échange entre les acteurs du milieu de cinéma audiovisuel est une nécessité pour permettre aux membres d’être à jour. C’est pourquoi d’ailleurs le festival a commencé par ça... ».

 

 

Pour la directrice du festival aussi, cette rencontre permettra aux acteurs du secteur d’avoir un moyen de diffusion des œuvres cinématographiques. « Les rencontres cinématographiques ont été initiées parce qu’il y a un besoin de diffusion des œuvres cinématographiques. On ne savait pas comment diffuser les films parce que toutes les salles de cinéma ont été vendues… » Souligne Mariame Camara.

 

Cette rencontre qui est en sa quatrième édition cette année, est créée en 2007. La rencontre privilégie cette fois-ci les photographes pour 6 journées de formation. Ensuite, d’autres activités viendront s’ajouter pour mieux mettre un terme à l’édition de 2017.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris