Orange

 

Nouveau bug sur le réseau d'Orange-Guinée ce mercredi ! Les différents services de la société  ont été «fortement» perturbés hier dans l’après-midi entre 16H47 et 20h12 à la suite d'un problème technique.

 

Un nouveau problème technique est survenu sur le réseau Orange en Guinée. Celui-ci affecte le réseau 3G sur certains sites de Conakry en empêche une partie des abonnées d’effectuer des transactions du service Orange Money, des appels et même de se connecter sur l’Internet. Le problème aurait été identifié vers 20h.

 

 

Dans un communiqué rendu public ce jeudi matin, dont la rédaction de gnakrylive.com conserve une copie, la direction générale de la société de téléphonie mobile ‘’Orange-Guinée’’ a donné des explications sur l’incident.

 

Selon le communiqué, la Direction Générale de la société, informe l’ensemble de ses clients que l’incident est intervenu le 16 Janvier 2019 avec pour conséquence une perturbation du réseau 3G sur certains sites de Conakry.

 

 

Un problème lié aux équipements RNC du réseau

 

Cette perturbation s’est traduite par l’impossibilité d’utiliser internet et effectuer des appels voix sur le réseau 3G ; les appels et internet fonctionnant sur le réseau 2G.

 

L’incident - dû à un problème de communication entre l’un des 8 équipements RNC du réseau Orange Guinée  (plus précisément l’équipement contrôleur de la 3G) et les équipements Core Réseau- a démarré à 16H47 avec un retour à la normal à partir de 20H15 et enfin, un rétablissement complet des services à 21H00.

 

Sur l’ensemble du territoire, 178 sites techniques sur les 1515 d’Orange Guinée ont été impactés, soit 11, 7 % des sites. Ces sites concernent la zone de Cosa à Kaloum.

 

Par consequent, la Direction Générale de ladite société prie à nouveau de l’excuser pour les désagréments causés et sait compter sur la compréhension de l’ensemble de ses clients.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris