Dans la dynamique de la conduite du mandat de la Guinée au titre de Conakry, capitale mondiale du livre, le ministre de la Culture, des sports et du patrimoine historique a procédé à la pose de la première pierre d'un point de lecture ce jeudi 8 juin 2017 à Kipé, dans la commune de Ratoma.

 

Outre les autorités locales et la notabilité, la rencontre a mobilisé plusieurs partenaires au développement, mais aussi des élèves ainsi que leurs parents. Dans son discours de circonstance, le président du Conseil de quartier de Kipé, M. Mbemba Soumah a souhaité la bienvenue aux illustres hôtes avant d'évaluer la portée du projet de réalisation de ce point de lecture dans sa sphère géopolitique et administrative.

 

 

Abondant dans le même sens, le président de la délégation spéciale de Ratoma, Taran Diallo a formulé l'intention de voir l'infrastructure en vue produire des milliers d'écrivains au bénéfice du pays tout entier.

 

Pris au pied levé, le président des écrivains édités par L'Harmattan-Guinée, Lamine Capi Kamara qui n'était pas préparé à un discours, a rappelé aux bénéficiaires de l'ouvrage l'impérieuse nécessité d'atteindre les objectifs dont la recherche a prévalu à l'initiation dudit projet.

 

«Il faudrait que tous les jours, le matin, le soir, la nuit, que les jeunes gens, filles et garçons, des élèves et étudiants de nos collèges, de nos lycées et de nos universités viennent ici pour apprendre, lire, encore lire pour qu'en eux s'éveille la vocation d'écrivain, mais que les diplômes auxquels ils se préparent qu'ils aient du succès au cours des concours et examens qui les sanctionnent», a-t-il affiché.

 

Plus qu'un événement, cette pose de la première pierre se présente comme un symbole de l'ambition du groupe Nsia traduite par son action concrète et d'un partenariat entre la République de Guinée, sa jeunesse et la Fondation Nsia qui finance ce projet. C'est du moins ce qu'a laissé entendre le représentant du PDG de la multinationale Nsia, M. Jacques Anoma, par ailleurs membre du Conseil d'administration dudit groupe.

 

«En participant à cet événement historique, l'objectif majeur de notre formation porté sur fonds baptismaux par le président directeur général et la directrice générale du groupe est de mettre le savoir à la portée de tous par la création d'un point de lecture permettant de répondre à la soif de connaissances de découvertes exprimée par les enfants, les adolescents et les lecteurs de tous âges, permettant ainsi un espace de rencontres et d'échanges», a motivé l'ancien international de football ivoirien.

 

Après avoir salué le partenariat public-privé ayant conduit au financement de ce projet, le ministre de la Culture, des sports et du patrimoine historique, Siaka Barry a exprimé toute la gratitude du gouvernement auquel il appartient à l'endroit du généreux donateur.

 

Ce sont les prières dites en faveur de la paix, de l'unité nationale et de la cohésion sociale qui ont mis fin à la rencontre au terme d'une scénique réussie des tout-petits qui, à travers des chants et récitals, ont contribué à auréoler la fête

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris