Lancé il y a quelques mois, la septième édition du Prix RFI Théâtre connaîtra bientôt le successeur à Hakim Bah, le guinéen, Julien Mabiala Bissila, Valérie Cachatd, Hala, Édouard Bvouma, Giovanni Houansou. Cette année ce sont 13 textes inédits qui ont été présélectionnés, parmi eux figure un Guinéen, il s'agit de Souleymane Bah, connu sous le sobriquet Souley Thiânguel Bah.

 

 

Les guinéens commencent à prendre du goût à ce Prix théâtral qu'organise chaque année Radio France Internationale (RFI). Après l'édition de 2019, qui connut plusieurs lauréats dont un guinéen, Hakim Bah, voilà cette année encore un autre. Et cette fois-ci c'est le comédien, metteur en scène, chroniqueur, Souleymane Bah dont le nom figure parmi les 13 finalistes.

 

Voici son texte 

 

La Cargaison, Souleymane Bah (Guinée) 

 

Des gens échoués quelque part, sous surveillance. Des voix montent de cette « cargaison » : hommes, femmes, et même un enfant dans le ventre de sa mère. Les uns se rebellent, d'autres se résignent, d'autres surveillent et punissent. Il est question d'émeute, de répression, d'emprisonnement, de cercueils et de corbillards... D'une sous-autorité qui s'élève contre une autorité. Et enfin d'une balle qui se loge dans un corps.

 

Un groupe d'humains en détresse compose ce chœur polymorphe.

 

Pour rappel, le prix sera proclamé et remis à la lauréate ou au lauréat le 27 septembre à Limoges, dans le cadre des Zébrures d'automne du festival « Francophonies - Des écritures à la scène ».

 

Moudias

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris