Après sa collaboration avec la structure Meurs Libre Prod (MLP), l’étoile montante de la musique urbaine, ALASKO de son vrai Alhassane Sacko a décidé d’évoluer en solo et éventuellement maintenir sa place dans le milieu musical urbain.

 

Depuis lors, plusieurs de ses singles ont connu des succès incommensurables à Conakry, avec 36 prestations au totale, presque dans toutes les villes de la Guinée et dans certains pays limitrophes.   

 

En 2016, il a été l’un des artistes guinéens qui s’est plus produit sur scène dans le pays. Cet effort lui a valu le titre du meilleur espoir à Guinée Music Awards.

 

 

Par ailleurs, le jeune prodige de la musique urbaine est confronté à des difficultés majeures, à savoir : un plan de carrière musicale avec un contrat en bonne et due forme. Le dernier cas remonte à l’année dernière avec la structure conduite par Irené Bangoura, qui s’était engagé à produire son premier album.

 

L’année ne fut pas aisée pour l’ancien protégé de MLP. Les contraintes se multiplient et l’incompréhension gagne du terrain avec la structure managériale de l’auteur du titre «boulou-boulou». Ainsi, l’ancien mentor d’Alasko (Irené ndlr) a préféré se faire rembourser pour céder le contrat à un autre.   

 

‘‘Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’année’’. Après de nombreux entretiens avec le patron de la discothèque Crisber International, Moustapha Zeidan, s’est engagé à produire le premier album de l’enfant de Dixinn, bien que les clauses du contrat ne soient pas encore officielles.

 

Mais indiscrétions laisse entendre, que la coquète somme de   10 000 000 GNF payable tranches. Selon notre source le patron de CRISBER INTERNATIONAL doit déposer jusqu’à 50 000 000 GNF  pour une première partie du projet, en attendant de connaitre la date officielle de la sortie de cet album.

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris