« Moi personnellement, j’ai vu des exemples ici, il y a des doyens qui sont décédés dans la misère donc un artiste doit impérativement se préparer pour ne pas subir les revers de la vie. Tu profites de ton image, tu fais quelque chose qui peut aussi te rapporter de l’argent, c’est très important ».

 

 

Ce sont des mots tirer dans une interview qu'il a accordé à nos confrères de guineerealite. L'artiste Petit Kandia qui s'est montré soucieux après sa carrière a également conseillé des homologues d'en faire autant afin de se prévenir des situations catastrophiques pareilles.

 

Interrogé également sur le regard qu'il a sur la musique guinéenne d'aujourd'hui l'auteur de l'album 'Du Bien' a lâché ceci :

 

« La musique guinéenne se porte bien aujourd’hui. Il y a de la tendance qui est là, même si on ne joue pas le folklore à 100% mais je dirais que la musique guinéenne se porte bien parce que partout en Afrique de l’Ouest on écoute la musique guinéenne. Donc moi, je pense que ça va, Dieu merci les gens profitent de notre musique et on exporte la culture guinéenne à travers le monde. C’est une bonne chose pour notre beau pays ».

 

Petit Kandia serein et confiant sur ce qu'il fait, affirme que malgré l'évolution respectable du secteur de la musique guinéenne avec pas mal d'artiste talentueux et prometteurs, il ne s'en pas écarté.

 

«... Je ne me sens pas bousculer parce que ce que je fais, personne ne peut le faire en Guinée, ma façon de faire la musique est unique donc je ne me sens pas du tout bousculer par qui que ce soit, voilà ».

 

 

Avant de clore son intervention, Petit Kandia a annoncé qu'il va bientôt livrer de nouveaux singles qu'il a enregistré pour l'année 2021.

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris