Le mouvement won Khai 2020 a procédé ce Mardi matin à son carnaval comme prévu à 9 heures. Rejoins par plusieurs fans des artistes et autres curieux à Dixinn terrasse, le collectif des artistes a poursuivi son carnaval jusqu’au boulevard Telly de Kaloum, d’où les membres ont été interceptés par les forces de sécurité. Takana arrêté par ces hommes en uniforme, a été rejoint par les autres membres du collectif à la DPJ.

 

 

C’est au rythme des fanfares que les membres du mouvement Wonkhai 2020 ont entamé ce Mardi à 9 heures leur carnaval, allant de l’esplanade du stade 28 septembre au centre-ville de Kaloum.

 

Avec le soutien des fans, Takana Zion, Djanii Alfa, Steve One Lucks et Singleton à la tête d’une forte mobilisation, dénonçaient certains maux dont souffre le peuple de Guinée. Ils ont aussi manifesté leur opposition à l’idée du troisième mandat du Pr Alpha Condé

 

Observés de passage par les citoyens, Takana et ses hommes ont marché jusqu'au boulevard Telly de Kaloum. C’est à ce niveau que les membres de la révolution pacifique Wonkhai 2020 ont été interceptés par les hommes en uniforme composés de gendarmes et policiers.

 

 

Après avoir fait un rappel à l’ordre en disant que cette marche n’a pas été autorisée, les policiers et gendarmes ont ainsi arrêté Takana Zion pour l’embarquer à bord d’un pick-up et le déposer à la direction de la police judiciaire (DPJ).

 

Finalement, les autres membres aussi notamment, Steve One Lucks, Singleton et Djanii Alfa ont décidé de rejoindre leur coéquipier à la DPJ d’où se trouve présentement la situation.

 

Par Albé Bangoura

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris