Le verdict est tombé ce mardi matin du côté du tribunal de première instance de Nzérékoré ! Poursuivi pour troubles à l’ordre public, Elie Kamano et ses compagnons ont été condamnés mais finalement libérés par la justice. Ces derniers jours l’ancien artiste et homme politique, et 21 autres personnes avec lesquelles il était jugé à N’Zérékoré, ont dû batailler dure avec les autorités et la loi.

 

 

Ils étaient au total 23 prévenus, poursuivis pour « participation délictueuse à un attroupement, coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité de travail d’au moins 20 jours, violences, voies de faits, destruction, injures publiques et complicité ». Ils ont finalement obtenu gains de cause et libéré ce 14 janvier.

 

A l’issue de leur procès, Elie Kamano, lui, a été condamné à 6 mois de prison assortis de sursis et six autres prévenus ont écopé de 3 mois de prison assortis de sursis. Tous les autres ont été relaxés purement et simplement pour délit non constitué.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris