Annoncé en Guinée après son match de gala en Belgique le weekend dernier, L’ancien boxeur guinéen, Lansana Béa Diallo a foulé le sol guinéen hier mardi dans le cadre du lancement officiel de son projet "Fight for africa" opinant à aider les jeunes guinéens et africains.

 

 

A sa descente de l’avion, il a dû faire face aux multiples questions de la presse notamment sur l’objectif de sa visite en Guinée : « Je suis en Guinée pour un grand projet qui s’appelle Fight for africa. L’objectif est de mobiliser et sensibiliser pour donner des outils de savoir-faire aux jeunes de Guinée qui ne partent plus en Europe, qui ne partent plus aux Etats-Unis,  mais qui restent ici et développent leur pays…».

 

Bien déterminé et engager pour atteindre son objectif, le député au parlement Belge compte créer une ONG d’aide et d’assistance aux jeunes guinéens et africains afin qu’ils soient  autonomes et contribuent au développement de l’Afrique.

 

« On va créer une grosse ONG jeune. Une fondation qui porte mon nom mais, qui,  aujourd’hui, va s’appeler Fight for africa. L’objectif n’est pas seulement en Guinée mais, c’est mettre en place un outil transversal pour toute l’Afrique. Aujourd’hui, ce n’est pas normal qu’on dise que l’Afrique c’est l’Afrique. Partout  où on va, tout le monde dit que l’Afrique c’est l’Afrique…  Il faut qu’on mette des outils en place pour stabiliser les jeunes dans leurs pays d’origine.» A-t-il souligné entre autre.

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris