La structure Guinée Challenge, organisatrice du festival annuel Lassiry Grafitty, à l’instar de plusieurs acteurs culturels guinéens, s’active dans le cadre de la lutte préventive de la lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus qui sévit dans le monde. Dont la Guinée enregistre déjà quatre cas confirmés et plusieurs contacts.

 

 

Prenant très au sérieux cette crise liée au Covid-19, Guinée Challenge compte tenue de l’actualité a lancé une série de fresques (peinture murale) dans plusieurs artères de la capitale, avec des images qui ont pour but de rappeler et inciter la population guinéenne a respecté quotidiennement les mesures d’hygiène sanitaires.

 

Joint par notre rédaction, l’initiateur de ce projet M’Baye Aïssatou Fall nous confie ,

 

« Au-delà du festival Lassiry Grafitty, nous suivons l’actualité qui est liée de près actuellement au Coronavirus. Nous avons mis en place cette action citoyenne pour sensibiliser un plus grand nombre de personnes. »

 

« Compte tenu du fait que tout le monde n’est pas instruit et d’autres n’ont pas les moyens de suivre les spots télé, ces fresques des mesures d’hygiène aiderons à sensibiliser une forte partie de la population, des plus petits aux plus âgés. » A-t-il conclu.

 

 

Pour rappel, la structure Guinée Challenge œuvre dans le développement de la culture et de l’éducation guinéenne. À travers cela, elle initie un festival dénommé Lassiry Graffiti qui se tient chaque année au mois de décembre. Et s’active aussi dans la fourniture d’espace éducative (bibliothèques) et d’équipement scolaire dans les villes éloignés.

 

Youssef Haidara

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris