Face à la situation social et politique que traverse la Guinée, nos artistes tente bien que mal de dénoncer et exprimer leur ressentit devant ces faits de tueries et de destruction de biens publics. À travers les réseaux sociaux, chacun y va de son point de vue, et pointe du doigt ceux qu’ils jugent êtres les responsables.

 

 

Une fois de plus, l’un des précurseurs de la lutte "Anti 3e mandat", le reggeaman guinéen Takana Zion via un post sur sa page Facebook, condamne les manipulateurs et les assassins qui sont chacun responsable selon lui, et rappel à la classe politique guinéenne que tôt ou tard elle devra faire face à ses actes.

 

« Des assassins d'un côté et des manipulateurs d'un autre côté tôt ou tard la classe politique guinéenne devra payer pour le sang innocent qu'Elle verse tous les jours ahhhh 150/777 »

 

 

A retenir que, depuis la veille du double scrutin tenue le 22 mars (législatif et référendum), plusieurs cas de morts tués par balles, destruction de biens publics et des commerces brûles ont été enregistrés à travers le pays.

 

Youssef Haidara

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris