L'Organisation internationale pour les migrations (OIM), a lancé la Campagne de Dissémination des Résultats de la Recherche sur l’immigration irrégulière, qui se déroule du 19 février au 7 mars. Elle se développe en trois étapes dans ses grandes villes à savoir, Kankan du 19 au 23 février, Mamou du 25 février au 01 mars et Conakry du 03 au 7 mars.

 

 

Depuis l’intérieur du pays, cette campagne de Dissémination des Résultats de la Recherche sur l’influence du développement dans les choix migratoires bat son plein. Initier par l’organisation internationale OIM en collaboration avec la structure Guinée Challenge entre autres, c’est à travers tout un symbole artistique que cette campagne a déposé valises dans la ville de Kankan pour sa première étape.

 

L'objectif principale vise à atteindre la couche vulnérable et les potentiels candidat à l’immigration. A l’œuvre, les artistes Chimere Diaw (Directeur Artistique de Guinée Challenge) et ses élèves Black et Gado ont réalisé des fresques et des représentations visuelles, comme moyen notable de conscientisation et de sensibilisation ; afin de les dissuader ces jeunes à se lancer dans cette aventure à la conquête de l'Eldorado souvent au périple de leur vie. Mais aussi, pointé du doigt les divers aspects de cette pratique de l’immigration irrégulière.

 

Pour en cerner davantage sur cette campagne qui vise également à travers la formation des enfants, les familles susceptibles de les pousser à la migration, nous vous invitons à retrouver dans cet entretien ci-dessous, les explications de Mr Mbaye Aissatou Fall administrateur général de la structure de Guinée-Challenge.

 

Pourquoi avez-vous initié cette Campagne de Dissémination des Résultats de la Recherche sur l’influence du développement dans les choix migratoires ?

 

« L’équipe de l’OIM a fait des recherches récemment sur les choix migratoires des jeunes. Pourquoi cette couche juvénile part et ne reste pas ici. Maintenant pour divulguer ses résultats issus de ses recherches et voir comment les jeunes perçoivent ce message, l’organisation a décidé de passer par la culture urbaine, notamment notre domaine le graffiti, les dessins mais aussi la musique. »

 

« Nous ont a été choisi pour réaliser des graffiti, parlant des opportunités que la Guinée offre sur place à tous ces enfants, et jeunes. Mais aussi pour exprimer ses opportunités que peut offrir en retour ce déplacement au pays. Certes certains sont motivés pour aller à la recherche du savoir, mais de nos activités nous les interpellons sur certaines questions à caractères prioritaire. Comment Partir ? Quelle sont les meilleures conditions pour voyager ? Quels renseignements avez-vous collecter ? … etc. Il ne faut pas aller parce que tu as vu que tes amis sont là-bas et toi aussi tu prends la route du désert pour aller vivre dans la galère… »

 

« Il ont vu qu’il y a beaucoup de jeunes qui veulent quitter le pays pour aller étudier ou pour d’autre causes, donc cette campagne est faite pour eux. C’est une façon de leur montrer ce que la Guinée peut leur offre, les opportunités qu’ils peuvent gagner en restant chez eux, en se formant dans un métier. Les pousser à la réflexion, Pourquoi rester et pourquoi aller ? Si on doit aller, il faut aller légalement, il faut trouver les papiers, se renseigner, trouver des bourses ou repérer des métiers, là tu as un projet bien défini, une mission que tu dois accomplir. »

 

 

Comment la ville de Kankan a-t-elle accueilli cette campagne !

 

« La ville a bien accueilli ce projet, vu que le premier responsable au dernier, tout le monde était avec nous, ils nous ont donner leurs autorisations. D’ailleurs, le gouverneur nous a reçu dans son bureau, ont na discuter du projet et des opportunités que la ville de Kankan offre aux jeunes. Nous avons aussi débattu des avantages de cette campagne pour la ville. Et en plus il a beaucoup aimé le concours de dessin pour les enfants. »

 

« Au-delà de ça, nous avons rencontré le Maire, le DPJ, et beaucoup d’autre personne qui représentante l’autorité de la ville. En plus de leurs avales, ils nous ont accompagner dans la réussite de notre mission, notamment la réalisation d’une fresque de 64 mètres, une compétition de football entre 8 quartiers et un concours de dessin entre 10 écoles et tous s’est très bien passés. »

 

Quelles sont les différentes activités prévues lors de cette étape ?

 

« Nous concernant, le graffiti, le concours de dessin et pour finir, une compétition de football. Seulement pour la zone spéciale de Conakry, il n’y aura pas de compétition de football et de dessin, contrairement à Kankan et à Mamou. »

 

Quelles sont les méthode et restitution des résultats de la recherche ?

 

« A ce niveau, diverses activités ont été planifiés pour la restitution des résultats de la recherche. Il y a un débat qu’ils sont en train de faire entre eux et les journalistes, les jeunes et les journalistes, un concours oratoire et une compétition de musique qui se passe actuellement à Conakry d’ailleurs avec Freshh DD, et nous à travers notre art, le graphite et les concours de dessin, donc pour vous dire qu’il y a beaucoup d’activité autour de cette campagne »

 

 

Quel sera le résultat escompté de la démarche de restitution ?

 

« C’est de dire aux jeunes que la Guinée peut leur offrir beaucoup plus, et il y beaucoup plus d’opportunité à gagner ici. L’avenir peut se construire ici en Guinée, quand on se forme, on peut tirer profil de nos ressources. Il y a l’agriculture qu’on peut faire, il les différents métiers de la nouvelle technologie pour citer que cela, mais il y a un tas d’autre choses qu’on peut faire aussi au pays et réussir. L’argent investit dans les projets de voyage illégal peut servir pour un projet ici, qui permet de vivre et de s’en sortir »

 

Motivé dans le but de la restitution des résultats d’une campagne préliminaire sur l’immigration irrégulière, cette phase de dissémination à son terme permettra aux jeunes d’avoir une large vision sur les réalités et les conditions de l’immigration clandestine.

 

 

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris