Quelques temps après l’élection du Président Antonio Souaré à la tête de la FEGUIFOOT en 2017, les anciens dirigeants de la FEGUIFOOT, Ibrahima Blasco Barry (secrétaire général) ,Morthon Bangoura (financier) et Salifou Camara Super V (président), ont été tous épinglé dans cette affaire d’audite qui a d’ailleurs conduit au départ de Blasco Barry à son poste de secrétaire.

 

 

Le président de la fédération guinéenne de football dans son discours à l’occasion des 60 ans d’anniversaire de la création de la FEGUIFOOT, dans cette allocution Antonio Souaré n’a pas manqué de demander pardon aux anciennes gloires et signe une amnistie générale pour tous les dirigeants du bureau précédent.

 


Pour matérialiser ce discours, le bureau exécutif de la FGF a rendu officielle une décision dans la soirée tout en acquittant l’ancien bureau dont à sa tête Super V.

 

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris