Mettre en place une structure événementielle qui œuvrera dans l'événementiel, la mode et l'enseignement des instruments traditionnelle, c'est la toile de fond d'une conférence de presse animée au musée national de Sandervalia, ce vendredi par l'artiste N’faly Kouyaté et Mme Sandra Vernerd, de Namun Group.

 

 

Installée dans la capitale belge il y a cela plus de 20 ans, le célèbre chanteur guinéen N’faly Kouyaté, en fin connaisseur des scènes internationaux, et farouche défenseur de la musique et de la culture africaine et Mme Sandra Vernerd, de la structure Namun Group, décide en fin de s'implanter sur la terre guinéenne à travers des projets élogieux qui les permettront de mettre en lumière la culture du pays.

 

Excursion culturelle et musicale : 

Il s’agit de mettre en avant la richesse culture et le patrimoine touristique guinéen, l’ors des excursions organisées en Guinée avec des européens.

 

African Star Académie :

Un projet qui consiste à former des jeunes chanteurs par le biais d’un coaching. Une manière de rendre compétitif sur le plan international, pour pallier au manque de professionnalisme dans le milieu.

 

Panafrican Arts Festival :

Il sera le plateau de production de plusieurs sujets de cultures, notamment les jeunes artistes issue de African Star Académie. Ce festival se tiendra a Siguiri, et aura pour objectif principal, de redorer le blason de la musique guinéenne sur le plan international.

 

Namun Fashion :

Mettra en valeur le textile et la couture africaine lors des différentes représentations et ceux partout dans le monde.  

 

 

Namun School :

Incarnera une académie de formation, aux l’instruments traditionnels, qui permettre aux participants de bénéficier des cours de kora, balafon, de chant, de lutherie et bien plus.

 

Basé à Siguiri, le Namun School, est un vaste projet qui requiert un accompagnement. Mais bien avant d’en avoir, N’faly Kouyaté et son équipe, ont déjà lancé le début certaine activité, dans la maison familiale rénover à cet effet ; tel que la formation des jeunes enfants au balafon.

 

« Nous avons commencé à former des petits enfants de 3 à 22 ans à la musique. Nous avons acheté des instruments de musique et nous leur avions donné des cours de musique. Parce que Namun School qui est en Europe va se représenter en Guinée. »

 

« Beaucoup de société, son favorable a ce projet et son sur l’étude de nos dossiers déposer à leur niveau dans le cadre d’un accompagnent. Mais pour le moment, comme d’habitude, nous évoluons sur fonds propres, et nous n’attendons personne. Ceux qui viendrons pour soutenir le projet, nous trouverons en route, car le travail a déjà commencé »

 

 

Namun Group créé en 1996 à Bruxelles et bénéficiant d'une subvention des autorités belges, depuis, elle se fixe l'objectif de promouvoir la culture africaine dans tout son compartiment et particulièrement celle de la Guinée, dont toutes les activités se faisaient en Europe. Le récent prix "Sekou Bembeya pour la Musique" l'artiste N'faly Kouyaté amoureux de ce domaine décide d’accompagner la culture de son pays en réalisant ses projets cités ci-dessus.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris