Ce mardi 2 février 2021 la nouvelle ministre guinéenne de la culture et du patrimoine historique a officiellement pris fonction et succède donc à Bantama Sow après la séparation des deux départements. Une situation qui réjouit à plus d’un titre les artistes et promoteurs culturels qui avaient tant réclamé cette dislocation et qui reprennent de l’espoir.

 

 

Dans son discours lors de la passation de service, dame Sonah Konaté est revenu sur les grand objectifs dont elle va relever en première position dont :

 

« La vulgarisation et l’appropriation de la politique culturelle, l’investissement dans les infrastructures culturelles telles que le palais de la culture, le musée national, les sites et monuments historiques, les complexes culturels régionaux et tant d’autre… »

 

Poursuivant son discours madame Konaté dit pouvoir compter sur le dynamisme, la compétence, l’esprit d’équipe et l’engagement de l’ensemble de mes collaborateurs afin de redonner à la Guinée sa place dans la culture mondiale pour notre fierté au-delà de nos frontières.

 

Pour se faire, la nouvelle ministre compter faire de la culture comme une composante essentielle de la croissance économique, renforcer la dynamique de valorisation de notre patrimoine culturel, et enfin promouvoir et favoriser la liberté créatrice et la diversité des expressions culturelles.

 

 

Des bonnes initiatives et des belles promesses qui resterons à l’attente de la population en espérant une concrétisation dans un meilleur délai.

 

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris