Le secteur culturel guinéen est fortement touché par la pandémie à coronavirus qui sévit dans le pays, c'est d'ailleurs presque dans tous les pays où ce virus séjourne. En Guinée, les mesures prises par les autorités du pays pour contraindre aux acteurs de secteur de sursoir à toute manifestation culturelle sont diversement appréciées par les concernés.

 

 

Pour certains, l'Etat à travers le département tutelle devrait plutôt alléger ces mesures pour ne pas tuer les débrouillards, ne ce reste que de limiter le nombre de spectateurs pour un évènement. Raison pour laquelle sur la toile, plusieurs de la maison ont décidé de créer un décor sur Facebook afin d'interpeller l'actuelle cheffe de département de la culture, Sona Konaté. Il est écrit noir sur jaune ; Soutien aux ouvertures culturelles.

 

Un réveil tardif pour d'aucun et une interpellation opportune pour d'autres. L'un ou l'autre, la culture est en berne et les autorités ne s'en fichent pas mal et continuent à organiser leur mamaya politique de belle manière.

 

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris