Accusé de violences conjugales depuis quelques jours, la star malienne Sidiki Diabaté fait l'objet toutes critiques. Certains internautes, touchés par la violence exercée sur Mariame Sow, même si les faits ne sont pas établis par une juridiction, demandent même qu'on retire le nom de l'artiste à l'événement culturel Aller Africa Awards (AFRIMA).

 

 

Pour cette édition d'AFRIMA 2020, le Kora man Sidiki Diabaté est parmi les artistes nominés à ce rendez-vous à ce prix, malheureusement il se trouverait dans un sale drap. Il est accusé par une femme guinéenne du nom de Mamacita Sow de l'avoir séquestré et violenté pendant plusieurs années. La présumée victime après avoir mis ses images indécentes de sa bastonnade, artistes, mélomanes, journalistes, se sont indignés contre cet état des faits.

 

Très choqués, certains parmi eux demandent même aux organisateurs du prix AFRIMA de retirer le nom du présumé Sidiki Diabaté. Ils le font savoir à travers les réseaux sociaux. Et pendant ce temps, le nominé, l'auteur du titre "Désolé" continue sa campagne de soutien, pour avoir plus de votant lors de l'événement.

 

Est-ce cette indignation des uns et des autres fera-t-il réagir le comité international AFRIMA, pour entendre le cri d'alarme de tout ceci ?

 

 

La question vaut tout son pesant d'or ! Mais il faut retenir que jusqu'à présent, le concerné par ce feuilleton n'a pas encore pipé mots. Et quant à Mariame Sow, elle dit être prête à porter plainte.

 

Affaire à suivre ...

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris