Depuis sa récente sortie sur les ondes de la radio Espace Fm, le reggae man guinéen Takana Zion, fait l’objet de vive polémique sur la toile, notamment concernant son exil, pour sauver sa vie, comme il l’affirme.

 

 

Dans la soirée de ce lundi, Mouctar Soumah alias Takana Zion, s’est de nouveau exprimé, cette fois-ci sur les ondes de la radio RFI. Dans l’émission Couleur Tropicale, animée par Claudia Siar, Mangana a donné son avis sur plusieurs sujets, notamment en répondant aux questions des auditeurs.

 

Concernant son départ précipité de la Guinée, le reggea man, avoue avoir reçu une plainte l’accusant d’agression et de vol. Inviter à répondre à cette convocation dans l’immédiat et les agents étant incapables de lui fournir le nom du plaignant, il a vite conclu à un coup monté.

 

« Suite à une convocation qui m’accusait d’agression physique et de vol, ce qui est totalement faux, et j’ai compris qu’on voulait m’attirer dans un piège, donc je suis parti. Il y a évidemment des pressions, les militaires n’arrêtent pas de passer devant chez moi à Zion City, et ils ont mis beaucoup de mes proches sur écoute, pour écouter ce qu’on se raconte. Moi, j’ai sauvé ma vie, c’est ça le plus important. »

 

Pour Mashigui, le plus important est que son combat continu, même étant loin de Guinée, car pouvoir passer sur RFI, est déjà une possibilité de se faire écouter et de partager avec plusieurs auditeurs du monde.

 

 

Répondant à la question de l’animateur de savoir, si participer à ces élections ne revenait pas à s’exposer à des fraudes même si certains votent quand même pour Alpha Condé.

 

« Moi, je pense que certains leaders se sont présentés, parce que depuis plusieurs moments, on était en train de dire, qu’on n’était pas pour le referendum, il a eu le referendum ; on n'était pas pour les élections législatives, mais il a eu lieu. Au parlement, même s’ils ne sont pas reconnus mondialement, ils ont quand même fait leur vote. Vous voyez, aujourd’hui, on parle de troisième mandat, ils ont commencé les campagnes alors qu’il était interdit que les jeunes se rassemblent… »  

 

« Qui sait si ces élections présidentielles auront lieu ou pas, mais tout donne quant à croire que quand Alpha Condé est déterminé, il va jusqu’au bout, et que personne ne peut l’arrêter à moins que le peuple de Guinée ne soit uni. C’est pourquoi nous disons, qu’il faut que le peuple guinéen soit uni. Ils ont réussi à diviser les Guinéens, en faisant croire que toi, tu es Peul, Malinké, soussous… »

 

À savoir si on peut entendre que certains Guinéens sont pour Alpha Condé, ou pour d’autres candidats, 

 

« On peut tout entendre, mais moi, je sais que 95 % des Guinéens, ne sont pas pour un troisième mandat d’Alpha Condé. Mais les gens qui sont proches, très proches de lui, ont leurs enfants, donc il y aura toujours des personnes qui sont pour le 3e mandat. Ils disent laisser le terminer son œuvre et son travail, mais c’est inconscient et c’est se tromper soi-même, par ce que, un vieux de 92 ans ne peut pas être apte à diriger avec toute la force de son esprit pendant 5 ans encore. Donc beaucoup de personnes qui encouragent Alpha Condé sur cette histoire de troisième mandat, c’est uniquement pour profiter. À un certain âge on n’a plus le contrôle, donc c’est l’entourage qui gouverne… »

 

Pour l’heure Takana Zion, accorde plus d’importance à sa vie, et ne compte pas revenir en Guinée pour le moment.

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris