Pendant que le présumé auteur de l'acte de séquestration et violence sur Mariam Sow est mis en garde à vue dans son pays, critiqué par une frange partie du milieu, son ami musicalement, Kandia Kora quant à lui, demande pardon à l'endroit des femmes au nom de Sidiki Diabaté. C'est ce qui ressort d'une de ses publications récentes, qu'il a retiré en fin de compte.

 

 

Dans une publication sur sa page Facebook, le kora boss Guinéen s'est exprimé face à cette actualité, tout en demandant pardon à l'endroit de la femme.

 

« Le pardon libère l'âme. La femme est l'avenir de l'homme, nous vous demandons pardons, vous êtes nos mères, sœurs et tantes...je demande pardon pour mon frère » a réagi Kandia Kora.

 

 

Si on s'en tient à leur relation, Kandia est tout à fait dans sa logique en demandant pardon au nom de son collègue artiste. Mais ce qui est étonnant de sa part, c'est le fait de ne pas assumer sa position en supprimant son post.

 

Est-ce une peur de critiques venant de ses fans ou internautes qui a animé son auteur à retirer cette publication ?

 

S'il ne supprimait pas son message, Kora serait le seul artiste Guinéen qui s'est exprimé sur cette situation, malheureusement, ce n'est plus le cas.

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris