Le weekend dernier, la légende de la musique guinéenne Ibro Diabaté était de passage sur l'émission ‘’Zénith sur Koloma’’ de la télévision nationale. Pendant sa prise de parole, l'artiste a touché plusieurs aspects notamment sur sa carrière, sur la musique guinéenne, mais aussi du ministère de la Culture.

 

 

En ce qui concerne son absence dans l'arène musicale, Ibro rassure :

 

« Vous savez que j’ai mon style ? Donc ce n’est pas parce que j’ai laissé la place à mes enfants. C'est juste que je ne sors pas chaque année, parce que mes chansons sont à écouter. Même si tu veux, tu peux écrire. Ça parle de l’histoire, de l’amour, du quotidien (…) je ne suis pas un artiste qui veut replier pour aller chercher du succès (…) Je me suis distingué à temps pour me démarquer aux autres, », a-t-il expliqué annonçant qu'il se moquait éperdument du succès.

 

Parlant du ministère de la Culture et des artistes, celui qui se fait appeler le Philosophe du quotidien n'est pas allé à mi-chemin :

 

« Il faut que les gens respectent beaucoup la culture. Tu ne peux pas aujourd'hui être le ministre de la Culture, si tu ne connais pas la culture, c'est très grave. Avant, quand tu chantes un morceau, on te censurait, mais maintenant, ce n'est plus le cas, les artistes en herbe ont du talent, c’est l’encadrement qui manque et il n’y a pas de discipline musicale. Parce qu’ils ne sont pas suivis de près… », s'est-il indigné

 

 

  • 1
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0
  • 2

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris