Du 24 au 26 mars prochains du côté de la région de Boké, se tiendra la première édition du Salon de l’Agricultures et des Mines baptisé "Expo-Agrimines Guinée 2022". Placé sous le thème « Mines et Agriculture, moteurs de croissance et de prospérité » avec pour slogan « vision d’un monde vert », il s’agit d’un salon qui a pour objectif, l’exposition sur l’adéquation entre les Mines et l’Agriculture.

 

 

A quelques semaines du coup d’envoi officiel du salon « Expo-Agrimines Guinée 2022 », s’est tenue ce 21 janvier à Conakry, une conférence de presse de pré-lancement du projet, en présence de Hadja Nantou Chétif Konaté, la marraine de l'événement.

 

L’initiatrice du projet Saran Angel Fofana, a ouvert la conférence de presse en rappelant combien ce salon "EXPO-AGRIMINES 2022", vient à point nommé pour mettre en exergue la nécessité la convergence des enjeux de ces deux Secteurs, pour la croissance et la prospérité économique de la Guinée.

 

« La première édition de cette exposition sera surtout axée sur la mise en valeur de cette diversification économique, en montrant que des investissements substantiels et à petite échelle dans l’agro-business peuvent améliorer le quotidien des populations rurales impactées par l’exploitation minière. En outre elle mettra un accent particulier sur la valeur ajoutée des mines dans l’économie locale et sur l’impact des activités du monde rural, notamment : l’agriculture, l’élevage, la sylviculture, etc…, sur la résilience des communautés riveraines des zones minières, à la pauvreté. » A-t-elle dit

 

Concernant le choix de la ville de Boké, pour cette première édition « Expo-Agrimines Guinée 2022 », Saran Angel précise que :

 

« C’est une ville cosmopolite, une ville historique portant des vestiges de la colonisation ; une ville devenue depuis plusieurs décennies, une région minière incontournable. En outre, la région de Boké, première productrice d’anacarde, est capable d’allier Agriculture et Mines. »

 

 

Pour la marraine de ce premier salon du genre en Guinée, Hadja Nantou Chétif Konaté, ce salon est d'une importance capitale,

 

« Parce que le gouvernement à lui seul ne peut pas tout faire. Les investissements citoyens sont indispensables au développement national. C’est en cela qu’une fois de plus, l’initiative citoyenne d’Angel est vraiment à saluer ». A-t-elle précisé

 

Pour pérenniser ce projet d'exposition sur l’adéquation entre les Mines, l’Agriculture et l’Environnement, les organisateurs annonces des actions de développement socio-économique, notamment :

 

  • Appuis au développement socio-économique des communautés riveraines ;
  • Renforcement des capacités d’intervention des organisations de femmes et de jeunes ;
  • L’identification des zones les plus vulnérables à la dégradation de l’environnement dans la zone minière de Boké, ainsi que d’autres zones minières du pays ;
  • L’identification et le renforcement des capacités des groupements d’intérêt économique (GIE) de protection de l’environnement pour la mise en œuvre des initiatives vertes dans les localités les plus dégradées ;
  • L’étude du sol et l’évaluation de la possibilité de réhabilitation pour l’élevage et l’agriculture
  • La formation des jeunes et des femmes à l’arboriculture sur des sites réhabilités ;
  • L’évaluation des possibilités de reboisement de certains sites ;…

 

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0