Pour lutter contre le coronavirus, la Chine commence à déployer des lunettes de réalité augmentée connectées fabriquées par Rokid, et qui sont capables de mesurer à une distance de 1 m la température corporelle des passants.  

 

 

Les autorités chinoises commencent à tester de nouvelles lunettes de réalité augmentée dans la région de Hangzhou. Ces lunettes, fournies par la firme Rokid, peuvent contrôler la température de jusqu’à plusieurs centaines de personnes en moins de deux minutes, à une distance d’environ 1 mètre, selon la firme.

 

Dans un premier test, le dispositif doit permettre d’éviter des contrôles plus lents et laborieux et donc de longues files d’attentes. En plus d’éviter une attente désagréable, l’initiative doit également permettre d'empêcher les attroupements qui favorisent la contagion.

 

Plusieurs centaines de personnes contrôlées en moins de deux minutes.

 

Les lunettes de Rokid fonctionnent sur le même principe que les lunettes de réalité mixte. Un écran superpose des informations sur ce que vous regardez. L’agent voit instantanément la température de tous les individus alentours. Une alarme retentit automatiquement lorsqu’une personne a une température qui pourrait indiquer de la fièvre.

 

Source : South China Morning Post.

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris