Depuis quelques semaines le nom de Sidiki Diabaté fait la une des médias Maliens, Guinéens et de la toile, pour cause, le Prince de la Kora est accusé de violences physiques et de séquestrations sur Mariame Mamacita Sow.

 

 

À ce jour, la plainte a été portée par la présumée victime de cette exaction auprès d'un tribunal correctionnel du côté du Mali. Mais depuis cet éclatement de cette affaire, la star de la musique africaine n'a pas daigné s'exprimer sur le sujet. Et suite à ce silence, Sidiki Diabaté commence déjà à payer les frais, car deux événements culturels pas les moindres, l'AFRIMMA et le PRIMUD, d’où l'artiste était nominé ont pris la décision de le retirer de la liste.

 

Et à la dernière minute, l'auteur du titre "conscience tranquille " a été arrêté et mis en garde à vue, pour des faits qui lui sont reprochés. C'est en dépit de ce qu'on a énuméré qui nous amène à se poser cette question, Sidiki a-t-il payé le prix de son silence ?

 

Si ces accusations sont avérées, l'artiste risque d'emboîter les pas du chanteur de l'Afro Trap, MHD, se retrouver en prison en y ajoutant d'autres formes de sanctions qui pourront lui coûter cher.

 

Moudias

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris