Miss Guinée 2019

 

Présent en Guinée le weekend dernier à l’occasion du concert de ‘’Grand P’’, le jeune comédien ivoirien ‘’Bravador’’ a été reçu à Sekhoutoureyah  et n’a pas hésité à s’afficher avec le 1er ministre mais aussi avec une belle somme d’argent sur les réseaux sociaux après avoir  demandé à la population d’être pour un 3ème mandant en Guinée.

 

 

 

Toutefois, ce fait a suscité beaucoup de réaction et d’indignation dans la cité. Surtout chez les comédiens guinéens qui, depuis le 7 mai dernier cherchent une audience au près du chef de l’Etat et du gouvernement ‘’en vain’’ malgré un accusé de réception du 1er Ministre Kassory Fofana depuis le 25 mars dernier.

 

« C’est un manque de respect pour les guinéen de la part de l’Etat.. »

 

De passage à la rédaction de Gnakrylive.com, ‘’Mamadou Thug’’ le vice-président de la fédération guinéenne des comédiens (FEGUICO), a qualifié  cet acte du gouvernement (d’insulte à la corporation artistique de la Guinée).

 

« Je ne suis pas contre qu’on invite ce jeune à la présidence, mais le fait est que l’Etat piétine les artistes guinéens et accueil les étrangers. Ce qui vient de se passer est une insulte pour toute la corporation artistique de Guinée. Y’a des artistes qui meurs aujourd’hui dans la mendicité et l’Etat préfère jeter de l’argent par la fenêtre au lieu de nous soutenir. »

 

« Et pourtant y’a des porteurs de projets ici qu’il fallait accompagner au lieu de dire que les artistes guinéens ne grandissent pas. Moi je dénonce le complexe du guinéen qui investit ailleurs alors qu’on meurt de faim dans son foyer. C’est ça le mal. Je suis très déçu. Et concernant ce jeune, c’est peut-être à Ivoirien ‘’Iva le Roi’’ que je respecte de le répondre. Mais moi je pense qu’il devrait s’inquiéter de la situation de son pays : ‘’Gbagbo’’ et ‘’Ouattara’’.» s’est-il indigné au début avant de poursuivre

 

« Moi je m’insurge quand l’état accorde une importance à une personne étrangère insignifiante et oublie les talentueux guinéens. C’est un manque de respect pour nous et je pense que l’Etat doit revoir sa copie. Pour un artiste c’est beau de recevoir l’argent mais il faut rester dans sa dignité artistique car il faut avoir une ligne de mur. » a-t-il conclu

 

 

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris